Abricots

Les recettes à l'abricot

Délicieux petit fruit orange et sucré, l’abricot se consomme rapidement ! Une fois cueilli, l’abricot ne mûrit plus : choisissez-le souple, avec une teinte de fond orangée et sans reflets verts. La peau lisse est un signe de maturité puisque l’abricot perd son duvet en mûrissant. Attention, selon la variété certains fruits sont rouges avant d’être mûrs.

Apport énergétique : 47 Kcal / 100 g, soit en moyenne 30 Kcal par abricot
Apport nutritionnel : bêta-carotène, vitamines A et C, potassium
Saison idéale : juin à août

Son origine

Venant de Chine, l’abricot a été introduit en France au XVè siècle. Ce n’est que quelques siècles plus tard qu’il eut réellement du succès.

Bien le choisir

Une fois cueilli, l’abricot ne mûrit plus : choisissez-le souple, avec une teinte de fond orangée et sans reflets verts. La peau lisse est un signe de maturité puisque l’abricot perd son duvet en mûrissant. Attention, selon la variété certains fruits sont rouges avant d’être mûrs.

Bien le conserver

Conservez-les environ deux jours au frais mais jamais au réfrigérateur, sans les superposer car ils sont fragiles. De plus, ils s’oxydent vite au contact de l’air : essayez de les consommer rapidement. L’abricot se congèle très bien : enlevez les noyaux, déposez les moitiés sur une plaque pour les faire congeler puis mettez-les dans des sacs plastiques au congélateur.

Bien le cuisiner

Ils sont délicieux crus, lorsqu’ils sont bien mûrs. Vous pouvez aussi réaliser des salades, confitures, tartes, clafoutis, sorbet… L’abricot se marie à merveille avec l’amande, la lavande, la vanille ou la violette. Lorsqu’il est séché, il parfume délicatement les plats sucrés-salés : tajines, terrines, chutneys… Attention : les abricots secs sont souvent traités aux sulfites pour conserver leur couleur orangée. Les personnes sensibles doivent bien regarder les étiquettes.

Sa composition

Comme la plupart des fruits frais, il contient beaucoup d’eau (85%) et une bonne quantité de fibres (bien digérées). Riches en pectines, il convient parfaitement aux confitures. C’est un des fruits qui contient le plus de carotène (avec le melon et la mangue) et de potassium. Avec 600 mg pour 100g, il est un des fruits les plus riches en minéraux. L’abricot fait d’ailleurs partie des premiers fruits que l’on peut servir aux bébés : tout d’abord poché et finement passé, puis simplement écrasé. Il a un index glycémique modéré de 57 (contre 81 pour la pomme de terre ou le riz, 100 pour le pain, 119 pour les céréales du petit déjeuner ou 126 pour le miel). Il répond donc bien aux souhaits des nutritionnistes, soucieux de privilégier les aliments qui permettent d’éviter des hausses brutales de la glycémie.

Source : d’après Aprifel

Par

Les recettes à l'abricot