(en savoir plus)

Courges

Les recettes aux courges

Potiron, citrouille, potimarron, courge butternut… A l’approche d’Halloween, les enfants décorent avec plaisir les grosses citrouilles. Joli en déco et excellent en cuisine, le potiron a tout pour plaire. Il se cuisine sous toutes les formes dans des recettes variées. De plus il est considéré comme l’un des meilleurs aliments anti-cancer.

Fiche technique

Apport énergétique : 20 à 60 Kcal / 100 g selon les courges
Apport nutritionnel : bêta-carotène, vitamines B9, C, potassium, magnésium, phosphore, calcium, fer, fibres
Saison idéale : septembre à novembre

Son origine

De la famille des cucurbitacées, comme la courgette, les courges ont des formes et des couleurs très variées du jaune au rouge en passant par le orange, le vert ou le blanc. Elles sont cultivées depuis très longtemps par l’homme. Nous devons la grande quantité de variétés à Christophe Colomb, qui en a ramené de nouvelles du nouveau continent. Aujourd’hui les courges sont mises en avant pour célébrer la fête d’Halloween.

Bien les choisir

Choisissez des courges avec une peau bien ferme, sans taches. Évitez celles qui présentent des fissures.

Bien les conserver

Lorsqu’elles sont entières, les courges se conservent 1 ou 2 mois à température ambiante. En revanche, s’il vous les achetez en quartiers, conservez-les au réfrigérateur et consommez-les dans les 48h. Vous pouvez les cuire et les congeler en petites parts.

Bien les cuisiner

Lorsqu’elles sont difficiles à peler, lavez les courges, coupez-les en gros morceaux, faites-les cuire dans de l’eau bouillante (environ 20 min) ou au four et pelez-les une fois refroidies. Certaines courges, à la peau tendre, n’ont pas besoin d’être pelé : potimarron, pâtisson, baby boo, jack be little.
Les courges sont très appréciables car elles se cuisinent autant dans les plats salés que sucrés. Souvent réduit en purée, le potiron ira à merveille dans un risotto, une tarte, un velouté ou des biscuits. Pensez également aux farcis, aux gratins…

Le conseil d’Auyo30 : il peut arriver que vous achetiez une courge « bizarre » dont vous ne connaissez pas le goût. Dans ce cas, la meilleure solution est de la cuire à l’eau et de goûter la pulpe. Vous verrez alors si elle est plutôt sucrée, farineuse, etc. Et en fonction du goût et de la texture vous pourrez choisir la recette la plus adaptée.

Petits plus

Les courges contiennent beaucoup de sels minéraux, de fibres (pour le bon fonctionnement de l’intestin), d’eau et peu de substances énergétiques (la quantité de glucides, protides et lipides est très faible). Le potiron contient une teneur remarquablement élevée en provitamine A ou carotène (1,8 à 2 mg aux 100 g), ce qui lui confère sa couleur rouge intense. Il se situe ainsi parmi les légumes les plus riches en provitamine A, après la carotte, les épinards et le chou.
Il semblerait que le potiron et autres courges soient reconnus pour leurs effets protecteurs contre le cancer. L’agence Aprifel nous en explique la raison : on attribue cet effet bénéfique à leur richesse en provitamine A, dotée de propriétés anti-oxydantes majeures. La provitamine A permet en effet de «piéger» l’oxygène des radicaux libres qui se forment lors du renouvellement et du vieillissement des cellules, et de réduire ainsi les altérations cellulaires dans l’organisme. Un taux élevé de provitamine A dans l’alimentation est également corrélé avec des capacités immunitaires accrues, et un moindre taux d’athérosclérose.

Par