Comment faire une galette de rois à la frangipane – technique en vidéo

Rien de plus simple que de faire sa galette des rois maison : la crème frangipane se fait en quelques minutes et le montage de la galette n’aura plus de secret pour vous grâce à cette vidéo qui explique la technique en images, pas à pas. Comment faire la frangipane, découper la pâte feuilletée, répartir la crème d’amande, souder les deux pâtes feuilletées, cuire la galette ?
Retrouvez aussi toutes nos recettes de galettes des rois et brioches !

La vidéo Technique Comment faire une galette de rois à la frangipane pour l’Epiphanie

La recette de la Galette des rois à la frangipane

Pour 1 galette – Préparation : 25 min – Cuisson : 25 min

Ingrédients

Pour la pâte feuilletée rapide :

  • 250 g de farine
  • 200 g de beurre
  • 12 cl d’eau froide
  • 2 g de sel

Pour la garniture à la frangipane :

Confection du biscuit :

1. Préparez une pâte feuilletée classique et suivez notre recette de pâte feuilletée rapide. Laissez reposer la pâte 1h au réfrigérateur pour qu’elle perde son élasticité.
2. Dans un saladier, fouettez le beurre ramolli et le sucre jusqu’à avoir une consistance de pommade.
3. Clarifiez un oeuf en séparant le blanc du jaune, gardez le second entier. Incorporez 1 oeuf entier et 1 blanc dans le mélange au beurre. Fouettez bien pour avoir une consistance homogène puis incorporez la poudre d’amandes et la vanille en poudre. Réservez.
4. Etalez la pâte feuilletée en un rectangle suffisamment large pour y découper 2 cercles de pâte.
5. Déposez un cercle sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Etalez la garniture en laissant un espace d’1 cm sur les bords et déposez l fève.
6. A l’aide d’un pinceau, humidifiez la bordure de pâte. Déposez le second rond de pâte feuilletée et soudez bien les bords. Chiquetez les bords avec le dos d’un couteau office.
7. Dorez la galette au jaune d’oeuf et faites-la cuire 20 à 25 min dans le four préchauffé à 180°C.

Réalisation

Présentation, réalisation et montage : Marie-Laure Tombini

Illustration : Pauline Bonnet

Article publié par