L’arrivée de l’été sonne le début de la saison des barbecues. Devant la diversité des modèles il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver : barbecues à bois, électriques, au gaz, transportables, fixes… Odélices vous aide à y voir plus clair et à choisir le barbecue adapté à vos envies et à vos besoins !

Le combustible utilisé permet de distinguer 3 grandes familles de barbecue.

Comment bien choisir son barbecue
Photo : ©rido/fotolia

Option tradition : Le barbecue à bois ou à charbon de bois

Modèle le plus connu, le plus courant, le plus authentique.

Les avantages :

– La température atteinte est très élevée.
– Le combustible utilisé est relativement facile à manier (sac de charbon).
– Vous pouvez varier le combustible au gré de vos envies (pommes de pin, copeaux de bois, branches de laurier…), le goût de vos grillades en sera alors modifié. Autre possibilité, dispersez sur les braises des épices, des herbes aromatiques… Soyez créatifs !
– Si vous êtes un inconditionnel du petit goût fumé inimitable, seul un barbecue à charbon de bois saura contenter vos papilles exigeantes !
– Tous les budgets trouveront leur bonheur dans cette gamme.

Les inconvénients :

– Allumer le feu nécessite… un peu d’expertise et de souffle.
– Les flammes ne brûlent que la surface des aliments. Il faut donc être patient pour que les braises soient incandescentes (30 à 45 min) mais aussi pour jeter les cendres froides (environ 24 h).
– La fumée et les odeurs peuvent rapidement incommoder vos voisins surtout si le barbecue est une institution chez vous.
– Le nettoyage de la grille n’est pas forcément une partie de plaisir.

Option facilité : Le barbecue électrique

Les avantages :

– Ces modèles peuvent être utilisés à l’extérieur et à … l’intérieur !
– Pas de risque de manquer de combustibles (sauf… panne électrique bien évidemment) et d’enfumage des voisins.
– Faciles à installer et simples à utiliser.
– Grâce au thermostat il est aisé de réguler la température.
– Faible encombrement, facilité de stockage.
– Les prix sont raisonnables.

Les inconvénients :

– Souvent de petites tailles, ces barbecues ont une surface de cuisson limitée.
– Les aliments grillés n’ont pas le goût caractéristique procuré par le charbon de bois
– L’utilisation extérieure requiert une certaine organisation (une rallonge) et un raccordement avec une prise de terre.
– La puissance de l’appareil conditionnera la vitesse de chauffe… un minimum de 2000 W s’impose.

Il existe des barbecues de table et des barbecues portables. Pour une meilleure efficacité, il est préférable d’acquérir un modèle contenant de la pierre de lave qui de manière homogène, diffuse et conserve la chaleur.

Option efficacité, rapidité : Le barbecue à gaz

Comme une gazinière, un barbecue à gaz est raccordé à une bouteille de gaz contenant du propane ou du butane. La cuisson s’effectue directement ou travers des pierres réfractaires.

Les avantages :

– Utilisation aisée et rapide grâce à un allumage instantané.
– La température peut-être réglée au degré près.
– La cuisson est homogène.
– La plupart des modèles est équipée d’un couvercle qui les transforment alors en four et souvent de nombreux accessoires sont disponibles (tournebroche, plancha…).
– Certaines marques proposent des versions portables.

Les inconvénients :

– On ne retrouve pas le petit goût de fumé…
– Le combustible requiert une manipulation avertie et une vigilance accrue sur le matériel (étanchéité du flexible…).
– Prévoir une recharge de gaz pour éviter la panne, difficilement prévisible.
– Modèles souvent encombrants.
– Le bac de récupération des graisses est fastidieux à nettoyer.
– Il convient d’être intransigeant sur la qualité du matériel utilisé et le respect des normes en vigueur.
– Les prix sont assez onéreux.

Enfin n’oubliez pas de prendre en compte le poids (enfin la masse) de l’appareil car cela peut rapidement devenir contraignant de le déplacer puis de le ranger. Les housses destinées à protéger les barbecues sont très pratiques et peu onéreuses. Vous voilà désormais parés pour sélectionner le barbecue de vos rêves !

Article publié par

Mots-clés associés