Suite du voyage de presse en Auvergne organisé en 2011 par l’AOP Fourme d’Ambert.

Ma découverte de l’Auvergne a pris un tournant imprévu puisque je me suis improvisée pilote d’avion ! Bon… juste quelques minutes, mais je pourrais dire que j’ai déjà manœuvré un avion !

Non ? Je ne suis pas crédible ?

Nous avons survolé la ville d’Ambert, dont le centre ville forme un escargot avec les ruelles qui s’enroulent autour d’un axe. On remarque sur la gauche (un peu coupée…) la mairie atypique : faite dans un ancien silo à grains !

Et on retrouve les Hautes Chaumes bien vertes, avec les plateaux dénudés et les forêts touffues. Une belle expérience !

Article publié par

Mots-clés associés