Ravissant pays de plages et de montagnes, la Croatie possède de superbes îles, un riche terroir gastronomique et des paysages magnifiques. Elle vous rappellera peut-être des paysages de Provence ou d’Italie avec les nombreuses plantations d’oliviers haut perchés, les petits villages en pierre, les ânes et les moutons broutant au bord des routes.

L’île de Brač

Autrefois attachée au continent, l’île de Brac est située aujourd’hui à 1h de Split en ferry. En s’éloignant du continent sous l’effet du mouvement des plaques tectoniques, elle a aussi pris de la hauteur. L’ancienne rivière qui coulait s’est alors transformée en un long couloir de terres fertiles, très rares en Croatie. Les habitants y cultivent des mandarines, vignes, oliviers et autres légumes. Du climat méditerranéen résulte des étés chauds & secs et des hivers doux & humides.

Postira
Postira – © Marie-Laure Tombini

Village de Postira

Dans ce joli village adossé à une montagne, les rues pavées sont sinueuses et grimpent vite sur les sommets. Un délicieux endroit, datant du 16 ème siècle, avec un port, des terrasses sur le front de mer, des vestiges d’une basilique chrétienne et une très jolie vue sur le continent. A goûter sur l’île de Brac : l’huile d’olive, les sardines grillées, le pasticada (un plat traditionnel de viande), l’agneau grillé, les « mendule u cukar » (amandes rôties sucrées) et le fameux gâteau Hrapoćuša (voir la recette traditionnelle en anglais).

Vue sur la Croatie depuis le port de Postira - île de Brac
Vue sur la Croatie depuis le port de Postira – © Marie-Laure Tombini
Postira - Croatie
Postira – © Marie-Laure Tombini

Village de Škrip

Des toits en pierre

Dans les villages anciens, vous remarquerez de nombreux toits complètement blancs, à l’allure très inhabituelle. Ce sont des toits à l’armature en bois recouverts de pierres entassées les unes sur les autres. L’île regorgeant de montagne, la pierre était travaillée sous toutes les formes pour la construction des maisons. La photo ci-dessous montre l’une des plus belles demeurent rencontrées pendant notre visite, dans le village de Škrip. Il s’agit d’un musée sur l’histoire de l’île. Les pierres parcourant le toit sont recouvertes d’une épaisse couche blanche de chaux, qui permet de rendre le toit imperméable.

Musée de l'île de Brac - Croatie
Musée de Škrip – © Marie-Laure Tombini

Cette protection est à déposer chaque année sur les toits de pierre. Vous pourrez voir des maisons aux toits éventrés, résultant d’un manque d’entretien. Sans la couche de chaux, l’eau s’infiltre à travers les pierres, dans la structure en bois et celle-ci finit par pourrir et s’effondrer sous le poids des pierres.

Toit en pierre effondré - Croatie
Maison abandonnée – © Marie-Laure Tombini

Le musée de l’huile d’olive

Dans cette maison ancienne, vous découvrirez les éléments traditionnels utilisés sur l’île de Brac : une meule pour écraser les olives, les sacs dans lesquels sont placés la « purée d’olives », la presse à l’ancienne avec une manivelle en bois pour ajuster la pression, les cheminées pour chauffer l’eau et tous les outils traditionnels pour le transport, la production et le stockage de l’huile d’olive. Vous pourrez y acheter leur délicieuse huile d’olive, des confitures de figues ou de cerises et une excellente liqueur de cerises. Plus d’info : www.muzejuja.com

Musée de l'huile d'olive
Musée de l’huile d’olive à Škrip – © muzejuja.com

l’ethno village de Dol

Brac est appelée « l’île sans eau » car les eaux de pluie ruissellent et disparaissent vers la mer. Le village de Dol fait exception en absorbant l’eau de pluie sous de nombreux lacs souterrains. Le plus grand lac va de Dol jusqu’à la ville de Postira. Ils permettent aux habitants d’avoir un accès à de l’eau potable. Ce village classé est l’un des plus anciens de l’île et fait l’objet d’une réglementation très stricte pour les constructions.

Un déjeuner au restaurant du château Gospodnetic

Lors du premier championnat mondial de cueillette d’olives, les équipes ont pu se restaurer dans un auberge typique à Dol. Souvent appelé « château », cette magnifique maison aux teintes rosées est en fait une ancienne forteresse vénitienne bâtie à la fin du 16 ème siècle quand les îles de Dalmatie faisaient parties de la république de Venise. Elle était alors utilisée comme défense contre les Ottomans.

Château Gospodnetic, île de Brac, Croatie
© Château Gospodnetic

Cette maison familiale est si parfaitement conservée que l’on dirait un vrai musée. Vous pouvez visiter le château, y séjourner, manger dans la taverne et sur la superbe terrasse et même y organiser des réceptions, des mariages. Nous y avons déjeuné lors du championnat de cueillette d’olives, pour reprendre des forces entre deux épreuves. La vue de depuis la terrasse est exceptionnelle.

© Château Gospodnetic
© Château Gospodnetic

Des poissons, de l’agneau, du lapin et des légumes, le menu du restaurant propose une cuisine locale et traditionnelle. Nous avons dégusté une tapenade maison et des rillettes de thon en entrée, puis une soupe savoureuse aux haricots accompagnés de saucisses et lards.

Repas au château Gospodnetic
Repas au château Gospodnetic – © Marie-Laure Tombini

Informations pratiques

Bien d’autres choses sont à découvrir sur l’île de Brac, et plus encore dans la Croatie entière. Je crois que je sais où programmer mes vacances l’année prochaine ! Et vous ?

La monnaie

Attention, la monnaie nationale est la kuna (1 euro = 7,5 kuna). Il est très facile de changer de l’argent dans les banques, bureaux de poste et certains commerces, agences de voyage, hôtels ou campings. La plupart des établissements acceptent le paiement par carte bleue. La Croatie espère adhérer à l’euro en 2019.

Office national Croate de Tourisme

Vous trouverez toutes les informations nécessaire pour votre voyage à l’Office National Croate de Tourisme (8 rue de la Michodière, 75002 Paris, France, +33 1 45 00 99 57) et sur leur site internet www.croatia.fr (à suivre aussi sur Facebook et Instagram).

Office du tourisme de Croatie

L’île de Brač

Toutes les infos, bonnes adresses (hôtel, restaurant, sortie…) sont sur le site (version anglaise) : www.bestofbrac.com

Article publié par

Mots-clés associés