Recherche
Menu
Ôdélices Plus de 4900 recettes de cuisine

Aubergine

Les recettes à l'aubergine

L’aubergine est de la famille des solanacées, comme la tomate et les pommes de terre. Elle craint le gel et se cultive en zone tempérée.
Elle présente un fort apport en potassium, en zinc et magnésium.
Composée à 92% d’eau, elle présente un très faible apport calorique et une fois cuite, un excellent apport en fibres anti-cholesterol.
Se récolte idéalement du mois de juin au mois d’août.

Son origine

On la suppose originaire d’inde, l’aubergine est issue d’une plante sauvage dont les chinois, qui en sont encore les plus grands producteurs, connaissaient l’usage 400ans avant J-C. Les navigateurs arabes en répandirent la consommation au travers de la méditerranée.
Cependant la culture et l’amélioration de l’aubergine ne commence en Europe qu’aux alentours du 15eme siècle, principalement en Italie. La sélection des plants et les greffes ont permis progressivement d’obtenir des fruits plus gros que leur taille d’origine.

Bien la choisir

Choisissez un fruit ferme et sans flétrissure. Le pédoncule doit être bien vert ni séché ni trop humide. Attention aux taches brunes qui peuvent apparaître sur sa peau, elles indiquent un pourrissement et sont difficiles à détecter.
La couleur n’est pas forcément signe de maturité car les différentes variétés consommées se déclinent en blanc, moucheté, violet foncé, et aussi de diverses tailles et formes. Prenez garde à ne pas prendre un fruit tendant vers le brun, il serait trop vieux et son amertume prend alors le pas sur les autres saveurs.

Bien la conserver

Pour la conserver, placez l’aubergine dans le bas à légumes du réfrigérateur au maximum une semaine.
Un mode de conservation italien est de la confire dans du miel et du citron, puis d’en faire des bocaux à l’huile.

Bien la cuisiner

Méfiez vous de son faible apport calorique, sa texture spongieuse lorsqu’elle est crue fait de l’aubergine un légume que l’on tend à noyer dans l’huile.
Préférez des cuisson à la vapeur, à l’étouffée ou grillées au four.
Sa forte teneur en saponines en fait un légume au goût désagréable lorsqu’il n’est pas assez cuit, veillez à lui accorder le temps nécessaire, l’assimilation des fibres ne s’en fera que mieux pour vous en apporter les bienfaits.
Elle est bien ancrée dans les traditions culinaires du bassin méditerranéen : on la retrouve en moussaka, caviar d’aubergines, à la Parmesane, en brochettes, etc.

Petit plus

Pas besoin d’enlever la peau de l’aubergine ! En effet, elle est très riche en antioxydants, et de plus lors d’une cuisson, elle évite une trop forte imprégnation des matières grasse en isolant la chair.
A moins que vous ne l’aimiez vraiment pas, pas de raisons de s’en priver !

Par

Voir les recettes

Faites-vous du bien
avec une cuisine saine et gourmande !

Recevez 24 recettes savoureuses issues du dernier magazine Ôdélices pour bien cuisiner les épinards, la cannelle, le blé, l’huile de sésame, la crème végétale et maîtriser la cuisine sans gluten…

Plus d’infos