Ôdélices Plus de 4900 recettes de cuisine

Panais

Panais

Le panais est un drôle de légume racine de la famille de la carotte. Compté parmi le large groupe des légumes anciens, il fait aujourd’hui son grand retour dans nos cuisines pour nous prouver qu’il a encore tout pour plaire. Il a la forme d’une carotte mais sa peau et sa chair sont d’une couleur crème. Il a un petit goût sucré.

Apport nutritif : fibres (3.5g/ 100g), potassium (370mg/ 100g), magnésium (30mg/ 100g)

Apport énergétique : 70 calories aux 100g, composé à 80% d’eau

Saison idéale : De septembre à mars

Son origine

Le panais tire son nom du latin « pastinaca » qui signifie « nourriture ». Le panais servait, au même titre que le navet, d’aliment de base pour le peuple à l’époque du Moyen-âge. Très souvent confondu avec la carotte en raison de leurs similitudes de forme, le panais fut très largement cultivé dans les monastères jusqu’à l’arrivée de la pomme de terre qui a peu à peu poussé les individus à délaisser ce légume.

On distingue aujourd’hui plusieurs types de panais, tels que le panais rond, le panais long ou encore le panais demi-long.

Bien le choisir

Un panais de qualité se reconnaît à sa fermeté ainsi qu’à sa couleur blanc-crème brillante. Assurez-vous qu’il soit bien lisse, de forme nette, et que sa surface ne présente pas de tâches ou d’aspérités.

Bien le conserver

Le panais est un légume qui se conserve relativement bien au réfrigérateur dans le bac à légumes. Comptez sur une durée de conservation d’environ 2 semaines. Le panais reste néanmoins un légume qui ramollit plus rapidement que la carotte.

Vous pouvez également le conserver pendant plusieurs mois dans un endroit sec comme par exemple une cave.

Enfin, le panais peut être congelé et conservé pendant 12 mois à condition qu’il ait été préalablement blanchi quelques minutes puis refroidi.

Bien le cuisiner

Le panais peut se préparer de diverses manières. Qu’il soit cru ou cuit, en plat salé ou en dessert, le panais se prête à la réalisation de nombreuses recettes. En version crue, il accompagne parfaitement toutes vos salades. Cuit, le panais se prête à la réalisation de purée, de soupe, de potage, de chips ou encore de frites.

De manière générale, le panais s’associe très facilement à tout type de légume racine, mais vous pouvez également l’associer à certains fruits tels que la poire, la pomme ou encore les agrumes.

Le petit plus

L’infusion des fleurs, des feuilles ou encore des tiges de panais aurait un rôle bénéfique pour combattre le manque de sommeil chez certaines personnes sujettes aux troubles du sommeil.

Article par Delphine Vallantin

Par

Voir les recettes

Faites-vous du bien
avec une cuisine saine et gourmande !

Recevez 24 recettes savoureuses issues du dernier magazine Ôdélices pour bien cuisiner le quinoa, les oignons, l’huile de noix de cajou, le curcuma et trouver des idées de plats complets pour la rentrée…

Magazine Odelices automne n°29

Plus d’infos