Courge musquée à la fève tonka en gratin (sans lactose, sans gluten)
Courge musquée à la fève tonka en gratin (sans lactose, sans gluten)
Auteur :

Une recette proposée par Alexandra pour le jeu A Vos Casseroles #22, sur les courges. Elle a utilisé une courge musquée (appelée aussi butternut), qui a une chair délicate, orangée, et sucrée. Cette courge a la forme d’une poire, elle est généralement de couleur crème, si elle est verte c’est qu’elle n’est pas mûre.  Ce dessert peut, tout aussi bien être servi comme accompagnement, dans le même principe que la patate douce. Il vous suffira simplement de ne pas ajouter de sucre à la préparation.

Mini crèmes brulées au safran
Mini crèmes brulées au safran

Une de mes amies, Brigitte, prend toujours des crèmes brûlées au restaurant. Elle les trouve bien mieux réussies que les siennes ! Je trouvais aussi cette recette difficile à réaliser jusqu’à ce que je découvre le chalumeau à gaz pour faire caraméliser la surface en quelques secondes sans faire recuire la crème. C’est facile, rapide et délicieux !

Photo recette : Crèmes brûlées au foie gras
Crèmes brûlées au foie gras

Pour épater vos invités au repas de Noël, servez leur ces petites crèmes brûlées au foie gras. Elles sont très douces et très originales.

Crème brûlée au pain d'épice
Crème brûlée au pain d’épice

1. Emiettez le pain d’épices. Faites-le chauffer avec le lait. Laissez refroidir. 2. Dans un saladier, battez les jaunes d’oeufs avec le sucre. Incorporez la crème et le lait. 3. Versez la préparation dans 4 minis ramequins. Faites cuire environ 30 min dans le four préchauffé à 140°C. 4. Laissez refroidir et réservez au réfrigérateur. […]

Crème d'amande à la fève tonka, comme une crème brûlée
Crème d’amande à la fève tonka, comme une crème brûlée
Auteur :

Une crème brûlée sans crème ni lait, sans lactose donc, et sans gluten, qui sait rester légère tout en étant très gourmande et parfumée.

Photo de la recette : Crème brûlée au potiron, sans lactose
Crème brûlée au potiron, sans lactose

Je n’avais encore jamais réussi le caramel croquant typique des crèmes brûlées. La cuisson au grill du four n’était pas vraiment satisfaisante… Du coup j’ai craqué et j’ai acheté un chalumeau ! J’ai profité de ma rencontre avec Angélique et Mathilde pour le tester sur une crème brûlée au potiron. Nous avons tester plusieurs sucres pour caraméliser les crèmes et c’est le sucre blond de canne qui fonctionne le mieux. On obtient une couche caramélisée à casser à la petite cuillère… avec gourmandise, comme le fait Amélie Poulain…